Accueil Automobile Comment choisir son garagiste

Comment choisir son garagiste

27/04/2020
Comment choisir son garagiste

Aucune voiture n’échappe à des pannes ou à des révisions techniques. Ces étapes sont nécessaires pour garantir leur état et leur aptitude à rouler correctement pour les prochaines années. Pour ce faire, savoir choisir un atelier mécanique est essentiel, dans lequel le véhicule doit être laissé entre de bonnes mains pour être remis à neuf. Mais choisir le bon garage n’est pas une mince affaire. Voici quelques conseils à considérer dans cette recherche.

Privilégier des références et des recommandations

Dans cette recherche, il faut toujours commencer par le plus simple. Pour cela, il suffit de consulter son entourage et se faire recommander un garagiste. Très souvent, les références proviennent de la famille et des amis qui ont eu de l'expérience avec des mécaniciens dans votre région. Et avoir ce genre de référence facilitera votre choix, car ce sera un point de vue honnête sur leurs expériences avec les ateliers de réparation automobile. Entre autres, cela vous aidera aussi à économiser de l'argent ou à éviter de plus gros problèmes. On peut aussi obtenir plus de recommandations sur internet, en passant sur les moteurs de recherche, les forums, et les réseaux sociaux. Les moteurs de recherche positionnent en première page les établissements les mieux notés par les utilisateurs. Par contre, ceux qui ont été satisfaits par les services d’un atelier mécanique auto n’hésiteront pas à partager leurs recommandations dans les forums et les réseaux sociaux.

Ne pas se baser uniquement sur le prix

Bien que le prix puisse affecter le choix d’un garage réparation auto, si on recherche un service de qualité, il ne faut pas se concentrer uniquement sur les services qui proposent des tarifs moins chers. Ce qu’il faut c’est approfondir les recherches et comparer. Il faut aussi savoir que l'option la moins chère ne sera pas toujours le pire, et celle la plus chère ne sera pas toujours la meilleure. Quand on est face à un tel blocage en matière de prix, on peut aussi demander des devis. Ces documents sont vitaux quand on ne sait pas combien coûtera quelque chose dont on n’a jamais changé ou envisagé. De cette manière, on pourra estimer approximativement si le tarif proposé par le garagiste accessible et raisonnable, ou pas. De plus, si le prix final s'éloigne trop de l'estimation initiale prévue dans le devis, cela peut signifier que l’établissement a facturé des choses inutiles. Ou il est aussi possible que l'atelier ait fait une erreur de diagnostic par rapport au problème concerné.

L’expérience : un critère incontournable

Cela peut sembler évident ! Mais même si un garage en réparation automobile existe depuis 50 ans, cela ne signifie pas que le même mécanicien a fait tout le travail. Et pourtant, la question d’expérience est aussi une étape vitale pour garantir la qualité de la réparation. Par conséquent, il ne faut pas avoir peur de demander de combien d'années d'expérience le chef mécanicien dispose. Plus le mécanicien possède de l'expérience, plus il a de chances de régler le problème auquel on est confronté. Ce critère d’expérience est aussi très requis si jamais la voiture a subi des modifications d’usine par le passé. En effet, certains mécaniciens n’ont privilégié que des formations spécifiques basées que sur des marques de voiture en particulier. Alors qu’un mécanicien expérimenté pourra prendre généralement en charge n'importe quel type, marque, et modèle de véhicules.

Ne pas toujours se fier aux chaînes ou aux franchises

En appui à cette question d’expérience mentionnée ci-dessus, il faut savoir que bon nombre de chaînes ou réseaux d'ateliers offrent des services rapides pour réparer un véhicule. Mais il est aussi possible qu’ils n'aient pas l’expérience nécessaire, malgré qu’ils possèdent plus d'ateliers ou soient sur le marché depuis plusieurs années. Beaucoup de ces chaînes ont une main-d'œuvre beaucoup plus large que certains ateliers locaux. Cela peut ne pas vous sembler très important, mais sachez que plus ils embauchent de personnes, plus ils ont besoin de temps pour enseigner les processus du garage réparation voiture. Si un garage ne peut pas réparer autant de véhicules qu'il le fait normalement, parce que les travailleurs partent ou parce que les mécaniciens doivent passer du temps à enseigner au nouveau personnel, l'atelier fonctionnera avec une marge bénéficiaire très faible. C'est pourquoi l'atelier devra trouver une alternative pour contrer cette situation, qui fait généralement payer un peu plus pour les services qu'ils proposent.

Considérer les formalités et les garanties

Enfin, il faut s'assurer que le garage respecte ses obligations formelles envers le client. Il doit fournir une estimation écrite (devis) avant d’entamer toute réparation. À cela s’ajoute un bordereau de dépôt afin qu’on puisse ensuite récupérer la voiture à l'atelier. En plus de remettre une facture détaillée, le chef mécanicien doit également remettre au propriétaire toutes les anciennes pièces détachées et remplacées. Ce sont peu de détails, mais qui sont en même temps à même de valoriser la transparence et la fiabilité de l’établissement, en se basant sur des formalités professionnelles irréprochables.

Vous aimerez aussi :